Site Overlay


Eymoutiers
Jean Messagier – Le prochain été

Exposition à l’Espace Paul Rebeyrolle
Du 2 juin au 3 novembre 2024

Après André Marfaing et Roger-Edgar Gillet, l’Espace Paul Rebeyrolle accueille cette année les œuvres de Jean Messagier (1920-1999) lui aussi contemporain et ami de Rebeyrolle. Messagier ce peintre presque abstrait, presque américain, et qui pourtant n’en a jamais fini avec la figure ou la figuration, se permet, dès les années 70, de convoquer des images issues de la culture populaire et de bousculer ses maîtres en citant Delacroix, Matisse, Picasso… avec une totale irrévérence. Soucieux d’être contemporain de son époque, Messagier le sera toujours et son œuvre, dans sa globalité, porte à la fois sa signature et l’esprit de son temps. Ainsi, comme le souligne Gaston Diehl, critique d’art, l’artiste aboutit à cette forme si dynamique de vision instantanée suggérant une impression de nature vivante qui nous entoure, nous submerge, en nous restituant l’ambiance même ressentie, tour à tour de fraîcheur d’herbe, de chaleur ou de détente, toujours empreint de poésie et d’humour.

Commissariat Christophe Mélard et Thomas Messagier


> Plus d’infos

Eymoutiers
Jean Messagier – Le prochain été

Exposition à l’Espace Paul Rebeyrolle
Du 2 juin au 3 novembre 2024

Après André Marfaing et Roger-Edgar Gillet, l’Espace Paul Rebeyrolle accueille cette année les œuvres de Jean Messagier (1920-1999) lui aussi contemporain et ami de Rebeyrolle. Messagier ce peintre presque abstrait, presque américain, et qui pourtant n’en a jamais fini avec la figure ou la figuration, se permet, dès les années 70, de convoquer des images issues de la culture populaire et de bousculer ses maîtres en citant Delacroix, Matisse, Picasso… avec une totale irrévérence. Soucieux d’être contemporain de son époque, Messagier le sera toujours et son œuvre, dans sa globalité, porte à la fois sa signature et l’esprit de son temps. Ainsi, comme le souligne Gaston Diehl, critique d’art, l’artiste aboutit à cette forme si dynamique de vision instantanée suggérant une impression de nature vivante qui nous entoure, nous submerge, en nous restituant l’ambiance même ressentie, tour à tour de fraîcheur d’herbe, de chaleur ou de détente, toujours empreint de poésie et d’humour.

Commissariat Christophe Mélard et Thomas Messagier


> Plus d’infos

Vitry-sur-Seine
L’œil véritéUne histoire de l’art contemporain en France , 1950-1990 et un peu au-delà

Exposition au MAC VAL – Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne
jusqu’au 22 septembre 2024

Cette nouvelle exposition de la collection propose, selon une unité de temps et de lieu, une sorte d’histoire de l’art contemporain en France. Entre la première œuvre de ce parcours et la dernière, « L’œil vérité » éclaire la distinction entre art moderne et contemporain et ses ambivalences, celle-ci ne s’est pas faite immédiatement contrairement à ce que les historiennes et les historiens de l’art ont pu dire en avançant la date un peu trop commode de 1945.

Commissariat Nicolas Surlapierre


> Plus d‘infos

Le Mans
LE CHOIX DE LA PEINTURE – Une autre histoire de l’abstraction 1962 – 1989

Exposition au Musée de Tessé au Mans
Du 09 février au 9 juin 2024 

Comment continuer à peindre, alors que la peinture de chevalet est déclarée morte et que la mode est au pop art, au non-art, à l’art conceptuel et au minimalisme ? 

Telle est la question que pose cette exposition conçue comme un panorama de trois décennies de peinture abstraite en France des années 1960 aux années 1980. Le parcours de l’exposition réunit quarante six artistes. Ce choix n’est en rien exhaustif, mais il reflète la diversité des nouvelles démarches picturales fondées sur une autre conception du geste, du rôle de la couleur et de la notion du tableau. Ces innovations font suite au triomphe de l’abstraction lyrique et gestuelle qui a caractérisé l’après-guerre et que les peintres cherchent à dépasser.

Commissaires de l’exposition : Françoise Froger-Jolivet et Victor Vanoosten 


> Plus d’infos

Saint-Claude
PAYSAGES GELÉS 

Exposition au Musée de l’Abbaye à Saint-Claude
Du 23 décembre 2023 au 19 mai 2024 

Paysages gelés rassemble une sélection d’œuvres d’époques différentes et courants artistiques variés avec pour thème commun fascinant, le paysage en hiver.

Commissaires de l’exposition : Amélie Lavin (conservatrice en chef au Mucem de Marseille), Valérie Pugin et Corsin Vogel.


> Plus d’infos


Paris
Jean MESSAGIER, De l’inauguration du Moulin aux années 90 

Exposition à la Galerie Larock-Granoff
Du 30 novembre au 30 décembre 2023 (exposition prolongée en janvier 2024)

Jean Messagier est un artiste que la galerie Larock-Granoff soutient et défend depuis 1989, vous découvrirez donc des œuvres historiques et inédites de ce peintre qui nous est cher, depuis l’inauguration de sa demeure mythique « Le Moulin » dans le Doubs.


> Plus d’infos

La Grande lisière, 1992


Paris
Jean MESSAGIER, Gels et autres peintures

Exposition à la Galerie Laurentin
Du 16 novembre au 22 décembre 2023

A partir de 1969, le peintre Jean Messagier élabore une technique qu’il appelle «le gel», dans le but de parfaire un certain nombre de ses compositions réalisées à l’acrylique sur papier, qu’il livre, l’hiver, à la nature et au froid, pour les finaliser tout en laissant opérer le hasard. 

«Un ami remarque que j’obtiens des gels déliés et fins. C’est que je les réalise à l’endroit exact et idéal où ils doivent être réalisés, c’est-à-dire sur cette étroite bande de terre entre les deux ruisseaux (au Moulin de Lougres). Les mouvements d’eau ; le calme de l’un, le courant de l’autre se superposent et se complètent pour sculpter l’air et créer des enroulements et des festons de gel qui quitte ainsi sa fonction préfabriquée pour devenir une réplique de l’air lui-même influencé par le liquide. C’est le solide qui naît ainsi du liquide. C’est l’œuvre naturelle lucide et sensible qui s’étale sur le papier. Encore un peu de pratique et le gel sera le prolongement de moi, sans être mon esclave, il sera mon collaborateur.» 

Journal de Jean Messagier, 1980 


> Plus d’infos

Machine à gel du 15 mars 1973


New York
La Belle Lumière, Peintures 1980-1993

Exposition à la Galerie Ceysson & Bénétière / New York, USA
Du 16 mars au 29 avril 2023

En 1953, James Johnson Sweeney, alors directeur du Solomon R. Guggenheim Museum, découvre le jeune Messagier comme un protagoniste de mouvements incontournables tels que la seconde école de Paris, l’abstraction lyrique et l’art informel. Messagier refuse ces étiquettes, bien sûr, mais elles lui permettent d’être invité à participer à l’exposition itinérante ‘Younger European Painters’, qui se rend à Minneapolis, Portland et San Francisco après son début à New York. Trente ans plus tard, une exposition personnelle à Chicago en 1982 marque la dernière fois que les Américains ont prêté attention à Jean Messagier.
> Plus d’infos

La Grande gelée blanche, 1990

Kunsthalle München
« The fabric of modernity / Matisse, Picasso, Miro… and french tapestries »

Exposition à la Kunsthalle de Munich / Allemagne
Du 6 décembre 2019 au 8 mars 2020

Pour la première fois en Allemagne, la Kunsthalle München présente des tapisseries réalisées dans la manufacture des Gobelins à Paris à partir de créations créées par les artistes les plus prestigieux des XXe et XXIe siècles, dont Henri Matisse, Pablo Picasso, Le Corbusier, Joan Miró, Louise Bourgeois et… Jean Messagier. Avec d’innombrables tentures murales à grande échelle qui s’étendent de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours, l’exposition révèle à quel point l’artisanat traditionnel du tissage de tapisseries est étonnamment moderne.
> Plus d’infos


Centre Pompidou / 2020

« La Conquête de la Franche-Comté par le mois de juin » accueille les visiteurs dans les collections d’art moderne du musée depuis 2020
> Info ici


« Tous les sexes du Printemps, Jean Messagier »

Exposition au Musée des Beaux-Arts de Dole
Du 22 mars au 15 septembre 2019
Commissariat : Amélie Lavin et François Michaud
> dossier de presse de l’exposition

Copyright © 2024 . All Rights Reserved. | Catch Vogue by Catch Themes